Les solutions pour réussir sa gestion locative

Faire de la gestion locative ne s’improvise pas. Pour éviter les mauvaises surprises, on vous donne quelques solutions pour réussir votre gestion locative.

La gestion locative comprend à la fois ce qui se passe avant, pendant et après la location d’un bien immobilier. Cela correspond à des opérations comme la mise en ligne de l’annonce pour le bien, les visites, la rédaction du bail et de l’état des lieux, la gestion des problèmes courants… il s’agit donc de tâches chronophages qu’il faut savoir anticiper et ne pas négliger.

Fixer correctement le prix du loyer

Tout d’abord, avant de mettre un bien sur le marché, il faut lui donner un loyer. Ce loyer peut être fixé librement par le bailleur. Or, il faut respecter certaines règles au risque de faire un mauvais investissement. En effet, si le loyer fixé est trop bas par rapport aux prix du marché, l’investissement ne sera pas rentable. Certes, le bien sera régulièrement loué mais vous ne rentrerez pas dans vos frais. Au contraire, un loyer trop élevé fera fuir les locataires. Encore une fois, vous risquez de perdre de l’argent puisque votre bien aura plus de mal à se louer. La solution est d’étudier attentivement les prix du marché. De plus, si vous êtes dans une zone tendue - autrement dit une zone où il y a plus de demandes que de logements -, vous devez respecter l’encadrement des loyers. Vous n’avez donc pas le droit de dépasser un certain plafond. En revanche, si vous mettez pour la première fois votre bien en location, la règle de l’encadrement ne s’applique pas.

Soigner son annonce

Mettre une annonce pour un bien en location peut paraître simple mais nécessite malgré tout de la préparation. Votre annonce doit faire envie et doit générer des visites. Qu’est-ce qu’une bonne annonce ? C’est une annonce qui contient des photos bien cadrées, où l’on voit correctement toutes les pièces et prises avec une belle lumière. Le bien doit être mis en valeur mais attention, les photos ne doivent pas être mensongères. Dans le descriptif du bien, essayez d’être le plus précis possible. Indiquez le prix du loyer ainsi que le montant des charges, les commerces et transports en commun à proximité, les équipements disponibles. Donnez les informations pour vous contacter et postez l’annonce sur des sites fréquentés et qui correspondent à votre cible (étudiants, jeunes actifs, familles…). Il y a tellement d’annonces sur le marché qu’il est indispensable de se démarquer.

Trouver le candidat idéal

Une fois l’annonce postée, il s’agit d’organiser des visites et de trouver votre futur locataire. Pour cela, il faut vérifier la solvabilité des candidats. Il est d’usage de demander des revenus 3 fois supérieurs au montant du loyer et/ou un garant selon la situation professionnelle du candidat. Pour vérifier ces informations, vous pouvez demander les 3 derniers bulletins de salaire, le dernier avis d’imposition ou encore un avis d’attribution de bourse pour les étudiants boursiers. Vous pouvez également demander une copie du contrat de travail ou de l’extrait Kbis pour les entrepreneurs. En revanche, attention, il est interdit d’exiger certains documents. La carte vitale, le Rib, la copie du relevé de compte ou le dossier médical en font partie.

Souscrire à une assurance loyers impayés

Les loyers impayés sont la hantise des propriétaires. Certes, ils ne sont pas si fréquents que cela mais il s’agit d’un risque à prendre en compte. Pour s’en prémunir, n’hésitez pas à souscrire à une assurance loyers impayés qui vous permettra d’être indemnisé rapidement en cas de défaut de paiement. N’oubliez pas également que des solutions à l’amiable peuvent être trouvées. Dès que vous remarquez un délai dans le paiement du loyer, contactez votre locataire et essayez de comprendre le problème. Peut-être qu’il suffit de lui laisser un délai de paiement pour que la situation se débloque. Dans le cas où le problème ne se résout pas, engagez des poursuites.

Être à l’écoute de son locataire

Les locataires se plaignent souvent de ne pas pouvoir communiquer facilement avec leur propriétaire. Pour réussir sa gestion locative, il est donc important de pouvoir se rendre disponible et d’être joignable quand votre locataire vous contacte. Vous pouvez également lui demander régulièrement s’il est satisfait de vos services pour comprendre quels points vous devez améliorer. Faites de son expérience dans votre logement la meilleure possible car plus les locataires sont satisfaits, moins vous risquez de subir des vacances locatives.

Utiliser un logiciel de gestion locative

Si le temps vous manque, vous pouvez faire appel à un gestionnaire professionnel comme un logiciel de gestion locative. En utilisant un logiciel, vous pouvez automatiser toutes vos tâches les plus chronophages et rassembler vos documents en un seul et même endroit. Vous évitez d’accumuler la paperasse et vous pouvez dégager du temps pour être plus à l’écoute de vos locataires. Bail, état des lieux, quittances de loyers… tous ces papiers peuvent être édités en quelques clics seulement. Vous pouvez aussi suivre l’avancée de la maintenance en temps réel lorsqu’un problème a lieu dans la résidence et communiquer avec toutes les parties prenantes via une messagerie instantanée.


Vous pourriez aimer
img-article

Où partir pour les vacances de Pâques ? Les vacances de Pâques sont l'occasion parfaite pour s'évader de la routine quotidienne et prendre une pause bien méritée. Mais où partir pour des vacances..

img-article

Panneau photovoltaïque plug and play : Guide complet Si vous voulez produire de l’électricité sans faire d’énormes investissements. C’est possible avec un panneau photovoltaïque plug and play. De quoi s..

img-article

Quoi choisir comme revêtement mural pour votre douche ? La faïence est un matériau qui a été utilisé dans les salles de bains pendant des décennies. Il est réputé pour sa durabilité, son élégance et sa fac..