Comment optimiser la consommation d’énergie au cœur de la salle de bain ?

La salle de bain, c’est aussi une pièce de la maison qui consomme. Entre l’eau, l’électricité et le chauffage, ce triptyque somptueux à l’heure où les factures sont explosives méritent une modération à la lumière de gestes et de pratiques objectives. Optimiser les sources d’énergie au cœur de l’espace de bain, c’est une réelle nécessité pour de multiples raisons. Voici en l’occurrence un guide de bonnes pratiques qui permettent dans le cadre d’astuces ou de la rénovation de faire de réelles économies.

Consommer moins d’eau en adoptant les bons réflexes

L’économie de l’eau est devenue crucial autant pour la gestion de la ressource que pour le prix de l’exploitation en régie. Jamais, la facture n’a jamais été aussi élevée. Or, la douche est l’endroit où l’on gaspille le plus d’eau. Pour mieux gérer la ressource et éviter les surprises, certains gestes quotidiens ont une incidence certaine sur une année. Les voici :

• Installer un économiseur d’eau au robinet pour se laver les mains ou se brosser les dents
• Éteindre l’alimentation d’eau lorsqu’on se savonne ou on procède au shampoing
• Investir dans une colonne de douche avec mitigeur thermostatique pour réguler le débit.

Sans pour autant procéder à une rénovation complètede salle de bain, il est déjà possible de minimiser les dépenses.

Préconiser le chauffage au sol lorsque c’est possible

Le chauffage individuel est une dépense très onéreuse en hiver. Cependant, cet appareil de chauffe est indispensable pour lutter contre l’humidité. Puis maintenir une température ambiante satisfaisante. Aujourd’hui, des sociétés proposent ce service qui s’installe directement sous le plancher d’une salle de bain. L’avantage qu’offre ce système dans l’économie d’énergie est excellent. Car en diffusant la chaleur à partir du sol, celle-ci se diffuse agréablement dans toute la pièce. Les déperditions de chaleur sont ainsi moins conséquentes.

Pour les personnes ayant un budget moindre, vous pouvez juste investisseur dans un souffleur d’air chaud à 30 euros. Très économique, il suffit de l’allumer lorsque vous sortez de la douche.

Enfin, il faut savoir qu’une salle de bain mal chauffée, c’est aussi sans s’en rendre compte des douches d’eau chaude plus longues.

Installer des ampoules LED économique

La lumière blanche, si vous n’y avez pas pensé est la meilleure alternative dans la salle de bain. Ainsi, au lieu de toujours investir dans du bas de gamme, mettez la main à la poche. Des ampoules qui garantissent un indice de performance A+ restent plus économiques sur votre facture d’électricité. L’amortissement est donc direct sur la facture. Aussi le choix des couleurs au cœur de la salle de bain a aussi une incidence sur l’éclaircissement de la pièce.

Le recours à la pompe à chaleur dans le cadre d’une rénovation énergétique

Aujourd’hui, des aides substantielles sont là pour investir dans une source renouvelable basé sur la thermique. Une aubaine pour tout votre logement ainsi que pour la salle de bain. Cette opportunité est excellente pour mieux répartir la distribution des fluides au cœur de votre logement. Cette incidence joue directement sur la régulation et la distribution de l’eau. Puis sur la chaleur qui se propage dans les réseaux de chauffage et climatisation de façon optimisée.

Garder un œil sur le bon fonctionnement de sa VMC

Dans notre inconscient, la VMC sert uniquement à renouveler l’air et à évacuer la vapeur d’eau de la salle de bain. Or, elle est là aussi pour satisfaire un niveau de température ambiante excellent. Le moindre disfonctionnement doit donc directement vous alerter. Dans un premier lieu pour éviter que les moisissures se développent au cœur de votre espace d’eau. Puis pour éviter que votre salle de bain perde en température pendant la saison froide. Car en définitive, une pièce froide finira par déclencher une attitude normale. A savoir consommer plus de chauffage pour relever la température de la salle de bain.

Contrôler le débit de la chasse d’eau des toilettes

Dans la même logique, les disfonctionnements de chasse d’eau créent automatiquement de la surconsommation d’eau. Les systèmes vétustes sont généralement la première cause de perte d’eau. Lorsque vous constatez que le mécanisme vit ces derniers jours. N’attendez plus. Changer directement la chasse, c’est se prémunir contre des fuites incontrôlées. Mais surtout, avoir l’esprit tranquille pour plusieurs années en investissant dans du neuf.


Vous pourriez aimer
img-article

Panneau photovoltaïque plug and play : Guide complet Si vous voulez produire de l’électricité sans faire d’énormes investissements. C’est possible avec un panneau photovoltaïque plug and play. De quoi s..

img-article

Suivez nos étapes pour monter une fenêtre en PVC Le polychlorure de vinyle "PVC" est un matériau thermoplastique issu de deux matières premières, le sel et le pétrole. Il est polyvalent et donc peut se for..

img-article

Qu’est-ce qu’un mitigeur thermostatique ? Pourquoi choisir un mitigeur thermostatique plutôt qu’un mécanique ? À quoi sert-il ? Comment fonctionne-t-il ? La régulation et la sécurité sont assur..